Un site vitrine, vraiment ?

Vous souhaitez une présence internet pour votre commerce. Parfait! C’est une vraie bonne chose à faire. Créez votre site vitrine en gardant à l’esprit que ce n’est qu’une vitrine…

3 raisons qui rendent un site vitrine insuffisant

Le commerce est une activité qui bouge !

La première est que le commerce est une activité qui est tout sauf statique. Un site vitrine peut avoir de belles photos, de belles animations et présenter des étalages complets de marchandise, cela comme son nom l’indique est une vitrine et ne transmets que très partiellement la vie qui anime n’importe quel commerce digne de ce nom. C’est donc une piètre extension du magasin.

Autre point, un site vitrine c’est quelques pages vouées à la noyade dans l’océan d’internet. Si vous ne modifiez en rien votre site vitrine au fil du temps son référencement va s’amenuiser et vos quelques pages vont finir par être invisibles.

La communication est un élément clé du commerce

Le site vitrine n’est pas un outil de communication mais un outil d’information. Un peu comme une carte de visite avec une photo. Ce sont les nouvelles pages jaunes…

C’est donc une communication à un sens. Vous publiez les horaires ainsi que les coordonnées téléphoniques et de localisation. Toujours très utiles. Le client potentiel ne dispose que de peu de moyens pour communiquer avec le commerçant.

Le site vitrine communique des généralités à l’internaute, l’internaute n’a pas d’information précise sur les produits, les conseils, les prix etc. donc n’a pas vraiment besoin de communiquer pour demander plus d’information.

D’ailleurs bien souvent, même si un internaute demande une information, le message envoyé par un client potentiel se perd dans la messagerie de certains commerçants non technophile et aucune réponse n’est donné.

Ni e-commerce ni vendeur

Aujourd’hui, l’internaute habitué à être e-consommateur veut des offres, et des produits. Il veut des offres qui se renouvellent qui lui donnent l’impression qu’il y a de l’activité, un flux qu’il peut comparer.

Le site vitrine c’est un peu comme voir dans la vitrine du magasin la moitié du manteau qui semble correspondre à ce que vous cherchiez, mais il est caché et le magasin fermé. Pire. Il n’y a pas le prix.

Pour conclure aujourd’hui la digitalisation d’un commerce implique obligatoirement une participation active du commerçant. Présenter ce qui se passe dans son commerce, ce qu’il a reçu comme nouvelle marchandise, inviter les internautes à venir tester, goûter, etc…

Plutôt qu’un site vitrine, un blog ou une page d’un réseau social serait un bon moyen de publier les évènements et faire connaître des produits. Il ne reste qu’à trouver le temps de l’alimenter de temps à autre.

Conclusion

Avoir un site vitrine est un minimum pour tout commerce, par contre ne dépensez pas une fortune pour cela. Si vous ne savez pas comment fonctionne une messagerie, ou comment répondre à des messages écrit provenant de votre site vitrine. Ne mettez pas de formulaire contact, ajoutez votre numéro de téléphone.

Auteur : Loic_Plantade

Habituellement un parcours professionnel est lié par des activités similaires. Si vous lisez mon profil avec ce point de vue vous allez vous perdre. Ma manière de fonctionner consiste à : trouver une opportunité ou une situation à résoudre qui me fait vibrer, relever le défi et en sortir avec un nouveau savoir et savoir faire professionnel pouvant être utilisé à nouveau. En plus de mes activités professionnelles, depuis peu je crée des programmes avec la suite de logiciels de l'éditeur Pc soft (windev, pour la création de logiciels Windows, webdev pour les sites et applications Web, et windev mobile pour les applications tablette ou mobile). 20 ans d'expériences diverses en hôtellerie restauration. (CAP cuisine classique, CAP employé de restaurant, Brevet de Technicien Hôtelier). Expérience tant en cuisine qu'en service ou en gestion. Dans tout style de restaurant, familial, collectivité, routier, gastronomique, brasserie, à thème... Changement de cap en 1997 pour entrer dans une PME de formation professionnelle en tant que recruteur et formateur recrutement puis formateur commercial. Création et implantation d'une entreprise de deux roues importés de chine (Création de la ligne d'approvisionnement avec différents points de contrôles y compris à l'usine, création de la ligne de livraison, réparation, ateliers mobiles, SAV,...) Second de la principale enseigne française de franchise de nettoyage auto sans eau. (médiations avec quelques franchisés, création et mise au point des documents marketing pour le développement de l'enseigne dans les centres commerciaux, création de la boutique en ligne, refonte du site internet, négociations avec les directeurs de centres commerciaux, les futurs franchisés. Depuis 2010 Chef d'entreprise de nettoyage de store banne et embellissement de devantures sur Paris et RP, Cédé début 2015. Actuellement Je suis salarié chez Hogan Lovells LLP en tant que support du soir depuis 2008, et Contract Officer pour la société Al Ostoura (Kuwait) depuis 2013. En plus de ces activités j'ai l'ambition de créer et publier un logiciel ou une application tous les deux mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.