Un site vitrine, vraiment ?

Etant régulièrement chez des commerçants et friand d’internet je suis étonné de voir que les webmestres proposent toujours des sites vitrines aux commerçants.

Ceci est étonnant pour au moins 3 raisons.

Le commerce est une activité qui bouge !

La première est que le commerce est une activité qui est tout sauf statique. Un site vitrine peut avoir de belles photos, de belles animations et présenter des étalages complets de marchandise, cela ne transmets en rien la vie qui anime n’importe quel commerce digne de ce nom. C’est donc une piètre extension du magasin.

La communication est un élément clé du commerce de proximité

La seconde raison est qu’un site vitrine ne communique pas assez. Les horaires ainsi que les coordonnées téléphoniques et de localisation sont bien entendu utiles. Mais le formulaire contact bien souvent peu regardé ou peu actif n’est ni à la hauteur d’un service d’un e-commerçant ni à la hauteur du niveau de contact que l’on trouve chez la plupart des commerces.

Le site vitrine n’est pas un outil de communication mais un outil d’information. Un peu comme une carte de visite avec une photo.

Ni e-commerce ni vendeur

Enfin, les sites vitrines sont un peu frustrants pour l’internaute s’il cherche autre chose que les horaires d’ouvertures ou le téléphone. Si vous habitez dans un quartier et que vous devez vous habiller pour un mariage, le site vitrine ne montrera rien à l’internaute.

Aujourd’hui, l’internaute habitué à être e-consommateur veux des offres, et des produits. Il veut des offres qui se renouvellent qui lui donnent l’impression qu’il y a de l’activité, un flux qu’il peut comparer.

Le site vitrine c’est un peu comme voir dans la vitrine du magasin la moitié du manteau qui semble correspondre à ce que vous cherchiez, mais il est caché et le magasin fermé. Pire. Il n’y a pas le prix.

Pour conclure aujourd’hui la digitalisation d’un commerce implique obligatoirement une participation active du commerçant. Présenter ce qui se passe dans son commerce, ce qu’il a reçu comme nouvelle marchandise, inviter les internautes à venir tester, goûter, etc…

Plutôt qu’un site vitrine, un blog ou une page d’un réseau social serait un bon moyen de publier les évènements et faire connaître des produits. Il ne reste qu’à trouver le temps de l’alimenter de temps à autre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.